On en parle depuis un an et voilà, c'est la fin de 3 jours d'intenses émotions, de rencontres enrichissantes (personnellement et professionnellement), avec  des élèves épatants, des collègues épatants, des bibliothécaires épatants, des voisins de stand épatants (avez-vous déjà observé la technique de rangement des cartons de Bulles en stock ? Chapeau ! ).

La nuit de dimanche à lundi a été courte, le réveil douloureux mais le pire a été lundi après-midi, l'annonce d'une baisse du budget du CDI (500 euros). J'avais juste oublié que la reconnaissance institutionnelle était inversement proportionnelle à l'investissement personnel ! 

Mais essayons de ne garder en tête que les bons moments : voici donc mon album photos du salon du polar 2014.

DSC06145

DSC06149

Guillaume Lebeau présente le jeu sur la collection Thriller chez Rageot. Chuuuut, je vais lui piquer quelques idées pour faire un jeu du même style au CDI... Le principe : trouver la combinaison qui permettra de désamorçer la bombe. Pour cela, il faut trouver les réponses aux questions portant sur les romans de la collection. Par exemple, combien de sièges trouve-t-on sur la couverture de Décollage immédiat ? Ou quel est l'âge de l'héroine des voleurs de têtes ? Les équipes se sont affrontées dans la bonne humeur ! 

 

DSC06150

DSC06151

DSC06152

DSC06157

 

 

 

Le magnifique stand du CDI !

 

DSC06144

Police Scientifique de l'Education Nationale (avec Jean-Marc Boudet, quand les grands esprits se rencontrent...)

 

 

 

 

 

DSC06176

 En mode groupie ! Avec Hervé Jubert et Guillaume Lebeau

 

 

 

 

Avec Cathy Ytak et Jean-Hugues Oppel

DSC06182

DSC06185

 

Merci à mon paparazzi officiel : Sophie !

La version 2014 de ce salon est une très belle réussite. On n'attend plus qu'une chose : que l'on puisse l'an prochain recevoir d'autres auteurs, sur le salon et dans nos classes. Mais nous n'avons pas toutes les cartes en main : année électorale oblige...Mon devoir de réserve me fera terminer ici cet article. 

Je m'en vais réfléchir à quels titres de ma prochaine commande je vais supprimer (coupe budgétaire oblige). J'enlève quoi ?

- les documents ONISEP sur l'orientation ? (pour se retrouver au chômage, y a pas besoin de livres)  

- les bandes dessinées ? (c'est que des dessins, c'est pas intéressant pour enseigner la littérature aux élèves) 

- les romans de littérature jeunesse ? ( c'est de la sous-littérature gnangnan) 

- les magazines ? (se tenir au courant de l'actualité, quelle importance, vaut mieux regarder TF1)

 Peut-être qu'on peut réduire les abonnements en ressources numériques ? Ah pardon, on n'est déjà plus abonné ? 

Je deviens mauvaise. je vais me coucher, vraiment !

Demain est un autre jour ! Advienne que pourra ! Carpe diem ! Qui vivra verra !

Que la force soit avec moi ! 

Par le pouvoir du Crâne ancestral, je détiens la Force toute puissante...