Ca y est ! Maintenant, j'en suis sûre, le Père Noël existe ! J'ai rencontré ses lutins...

Près de 40 élèves du collège ont joué le jeu de la lettre au gros bonhomme en manteau rouge, des collègues et même Césarine, héroïne des Autodafeurs...

Les voici, au CDI, les lettres au Père Noël :

DSC_0355

DSC_0348

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a celle d'une rêveuse, une collègue !!

DSC_0357

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

celle d'une philosophe en herbe, Césarine Mars (héroïne des Autodafeurs de M.Carteron)

Cher Père Noël,

Aujourd’hui Hélène m’a demandé de t’écrire une lettre pour prouver que tu existais. Je n’ai pas voulu lui faire de peine mais c’est tout de même une idée idiote. Si écrire au gens devait justifier leur existence ça se saurait !

Pourtant, quand j’en ai parlé à Sara elle m’a répondu qu’Hélène avait raison, que tu existais et que c’était même toi qui apportais les cadeaux en passant par la cheminée.
N’importe quoi ! Si c’était vrai, comment tu ferais pour les milliers d’enfants qui vivent dans une maison sans cheminée ?
Mais Sara a dit que c’était possible car tu étais le Père Noël. Ce n’était pas un argument logique pourtant c’est celui qu’elle m’a donné à chaque fois : pour les rennes qui volent, pour la livraison en UNE seule nuit à 6, 7 milliards d’humains, pour le traineau supersonique, pour les lutins, pour les jouets Made in China censés être fabriqués au Pôle Nord… pour Sara toutes ces idioties étaient possible parce que TU ETAIS LE PERE NOEL.

Au bout d’un moment j’en ai eu assez qu’elle me dise toujours la même chose alors je lui ai demandé de me donner un VRAI argument et Sara m’a répondu une chose étrange. Elle m’a dit que réfléchir avec sa tête ce n’était pas toujours une bonne idée et que, parfois, réfléchir avec son cœur, même si c’était idiot, ça rendait la vie plus belle et que tu dois forcément exister vu que tu la rendais HEUREUSE et qu’on ne peut pas être heureux grâce à quelque chose qui n’existe pas.

Je ne suis pas certaine que l’argument de Sara soit très logique mais le grand sourire qu’elle a fait en me le disant me prouve qu’elle a raison sur un point : Tu arrives à rendre les gens heureux.

Du coup, Père Noël, voici ma liste de cadeaux :
-Du bon sens pour mon frère qui est idiot.
-Une copine pour Néné.
-Un sourire pour ma maman.
…et pour moi des baskets bleues parce que j’aimerais bien utiliser les lacets Monsieur-Madame que Marie m’a donnés.

Merci d’avance.
Césarine

 

 

celle de la citoyenne Emmanuelle !

DSC_0359

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

celle d'Ilona, l'éternelle amoureuse...

 

DSC_0360

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

celle de la tourmentée Kathline

 

DSC_0362

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

celle d'une élève studieuse...

DSC_0366

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand même un qui a pensé à la Mère Noël !!

DSC_0361

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Celui qui ne perd pas le nord (mais il y perd la poésie ! Société de consommation quand tu nous tiens ! )

DSC_0363b

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma préférée...la plus simple mais la plus émouvante...

 

DSC_0367

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Plus toutes celles qui resteront dans le secret de la boîte : celle d'Arthur, très piquante, celle de Justine, pleine de sous-entendus, celle de Margot, Cassandra, Honorine, Erine... merci...

Rendez-vous à la rentrée : si le Père n'a pas oublié de déposer les cadeaux au pied du sapin, chaque participant sera récompensé.

Joyeuses fêtes à tous !