cartons

Mardi 30 août

Une rentrée un peu anticipée pour moi. Des cartons de manuels scolaires m'attendent, réforme du collège oblige !

Cette tâche ne me pose pas de problèmes existentiels. Ce n'est pas pour cela que je ne suis pas reconnue comme prof et au contraire, cela fait partie des services rendus à la communauté éducative. D'autres en rendent à d'autres niveaux, c'est choisi et assumé. 

Mercredi 31 août

C'est un réel plaisir de retrouver officiellement le collège, l'équipe de direction, les agents, les collègues.

C'est un nouveau départ après une année 2015/2016 tendue, des comportements que je n'ai toujours pas compris, des déceptions...

Mais pour moi, à chaque rentrée, on efface l'ardoise et on recommence ! C'est pour cela que je fais ma 22e rentrée à Béranger, sans lassitude.

"La rentrée des profs est à 10h et tu es venue à 8h pour les nouveaux, c'est cool !"

"Vous êtes toute seule pour gérer le CDI  et 800 élèves ??"

"Ca te dit de faire un binôme avec moi ?"

"Tu sais bien que tu es le 6e membre de notre équipe !"

"Là où j'étais avant on ne pouvait emprunter les livres que 21 jours. Au 22e, j'ai eu une amende et j'ai été privé de prêt pendant 1 mois..."

"Oui, j'ai entendu parler de toi, le documentaliste où j'étais l'an dernier m'a dit que j'avais de la chance d'aller à Péronne."

"Merci..." (il y en a qui ont plus de valeur que d'autres et qui rassurent.)

Jeudi 1er septembre

Journée d'accueil des élèves de sixième. J'aurai l'occasion de les voir une heure la semaine prochaine. Les créneaux sont déjà réservés avec les collègues, on ne perd pas de temps !! J'aurai alors toute latitude pour leur présenter le CDI.

Mais aujourd'hui, c'est manuels !

Vendredi 2 septembre

Une matinée qui se déroule à un rythme d'enfer : je distribue à toutes les classes de 5e, 4e et 3e les livres scolaires. Première occasion de repérer les classes qui vont être ch....., celles qui se font déjà remarquer le premier jour mais aussi occasion de repérer les nouveaux collègues (les mignons, les célibataires) ceux qui ne se laissent pas faire et savent montrer, dès les premières minutes, leur autorité. 

12h : je crois avoir enfin fini, quand je vois dans le couloir, devant le CDI, 2 palettes de cartons. Le reste de la commande, 1000 livres qu'il faudra distribuer....Lundi, on recommence !

Heureusement, dans la vie d'une prof-doc, il y a ceux qu'on appelle "les piliers du CDI".

Vous les repérez assez facilement, ce sont ceux qui, à chaque récré, viennent se mettre à l'abri dans le temple de la culture, ceux qui, à chaque heure de perm, vous demandent "y a CDI ?" avec un petit air malheureux.

Chouchoutez-les ceux-là, même si parfois ils peuvent vous sembler collants. Vous serez un jour bien contents de les voir débarquer à 13h : "on peut vous aider Madame ? ".

Et miraculeusement, vos cartons disparaîtront, vos piles de 10 seront constituées, votre commande sera comptée.

Vous verrez alors leur air fier lorsqu'ils sortiront leur tout beau, tout neuf carnet de correspondance, sans encore aucune remarque de comportement ou de travail non fait. Ils obtiendront alors un premier "mérite" pour service rendu à la Nation, à l'Education Nationale, à leur doc préférée !!

Cerises sur le gâteau :

* une petite discussion avec Marie, élève de 5e, qui s'inquiétait déjà de savoir si le CDI ouvrait ce vendredi matin à la récréation. Malgré le bazar monstreux, je n'ai pas le coeur de lui dire non. Elle a donc pu emprunter ses 2 premiers livres de l'année.

"Tu as passé de bonnes vacances, Marie ?"

"Oh oui Madame, mais ce qui m'a le plus manqué, c'est le CDI"

* Brandon, pauvre petit bonhomme, me croise dans le couloir à 8h : "ah, Madame, je suis impatient de venir emprunter un livre au CDI !"

Et parce que la vie d'une doc ne s'arrête pas à la porte du collège, surtout quand on habite la même ville :

- pas besoin de m'annoncer au Drive ce vendredi soir, c'est une ancienne élève de SEGPA qui m'a reconnue et qui est toute contente de me dire qu'elle a eu son CAP et qu'elle est en CDD pour 3 mois.

- samedi matin, 9h45, je pars à pied à la piscine quand j'entends un sonore "Madame Leroy !!". Je vois alors 2 grands gaillards traverser la route en courant pour venir m'embrasser ! Je mettrai 2 longueurs de brasse à retrouver leurs noms (mais j'ai une bonne mémoire des visages). Ils sont en Terminale, me racontent leur rentrée, leurs projets, sourire aux lèvres.

On fait un beau métier, non ? 

Il m'est rarement arrivé d'en douter, mais lorsque cela arrive, ce sont ces bons moments passés avec les élèves qui me permettent de continuer...

Bonne rentrée à tous !