Il y a 20 ans, je faisais ma première rentrée au collège Béranger de Péronne. (je sais, je ne les fais pas)

Après un an d'exil dans l'Allier, j'étais ravie de retrouver le nord, même si ce n'était pas encore mon Nord !

Dans le 03, j'étais sur 2 petits établissements de 150 élèves chacun. Et même si j'ai été chaleureusement accueillie, je n'ai pas passé une année facile.

Première fois que je quittais le nid familial à 23 ans.

Deux établissements =

- un où j'étais la première doc et où les livres étaient recouverts de papier noir (si, si),

- l'autre où le CDI était une salle de classe vide, où les étagères allaient arriver quelques semaines plus tard et où j'ai pris mon panier à commission pour aller acheter les premiers bouquins (un dico, quelques BD, des romans et quelques malheureux documentaires).

Dans l'un, pas d'ordi, j'ai créé le premier fichier papier dans des boîtes à chaussures.

Dans l'autre, un ordi et un logiciel documentaire à mettre en route, Mémolog (je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans...).

Aussi mon arrivée à Péronne faisait figure de résurrection ! Dans l'Allier, j'en étais arrivée à un point de me dire que si c'était cela être doc, il ne me restait plus qu'à démissionner...

cdi1995

Collège Béranger, 1995.

Deux bâtiments de chaque côté de la rue, une passerelle.

Des manuels scolaires que l'on distribue dans les greniers. Il faut les monter pour la distribution, les descendre ensuite pour ranger les restes dans le CDI, remonter en juin....

Un CDI qui faisait pitié, les collègues me plaignaient !

Mais des projets qui se mettent en place, des collègues qui veulent bosser avec moi et ....des élèves !!!! Dans l'Allier, je pouvais être des journées entières sans voir personne, ici le collège compte 1000 élèves !!!! Je ne m'ennuie plus (et je ne m'ennuierai plus jamais !).

demenagement

1999, un déménagement plus tard...

Bon, le parquet flottant n'était pas tout à fait au point mais enfin, en janvier 2000, le CDI du nouveau collège, rue Mozart, est terminé. Avec notamment l'aide efficace de Béatrice Davaine (mon aide-documentaliste préférée), on s'installe dans nos nouveaux locaux. 

 

 

cdi2015

Collège Béranger, 2015

Voilà, toujours là 20 ans après. Et même si certains ont pu me reprocher un manque de mobilité professionnelle (ah, ça c'est sûr !), je revendique mon attachement au collège et je suis persuadée qu'un prof-doc bien implanté dans sa ville ou sa région est un atout pour l'établissement scolaire. 

Depuis 20 ans, je n'ai pas fait 2 fois la même année. Les élèves changent, les collègues changent, les chefs changent (heureusement !!). A chaque rentrée, de nouveaux projets, des envies différentes, des techniques qui évoluent...

Alors, oui, il m'est bien passé par la tête de demander ma mut', une première tentative il y a une dizaine d'années. J'ai été malade à l'idée de l'avoir. La création des grandes régions m'a donné un peu d'espoir. Je voudrais rejoindre l'académie de Lille mais pas à n'importe quel prix. Et si Lille et Amiens fusionnaient ? Ca m'arrangerait ! Mais même mon syndicat s'est battu contre...alors...je crois que je suis à Péronne....jusqu'à la retraite

Bon et cette 21e rentrée alors ? 

Très différente des 20 précédentes : j'ai vécu plein de premières fois !

- première fois que mon ordinateur de travail (avec bcdi, mes dossiers professionnels et tout et tout) ne veut pas s'allumer le jour de la rentrée (et il ne s'allumera plus jamais...)

- première fois que les chiffres prévisionnels pour les effectifs,donnés en juin, sont si loin de la réalité que je dois refaire des commandes de manuels en ce début septembre.

- première fois qu'on nous éjecte d'un projet BD pour lequel on avait pourtant reçu des félicitations.

- première fois que des élèves me contactent par facebook pour me souhaiter une bonne rentrée.

- première fois que ma soeur me parle des prochaines vacances d'été si tôt dans l'année !

 

BONNE RENTREE A TOUS !